Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nocturne Vision

La toile est devenue un sacré merdier, une besace répugnante, suintante une multitude d'informations indigestes et déprimantes, percée par les fake news. Ce blog pour alimenter insatiablement notre curiosité et surtout ne retenir que le positif. Que de l'amour!

ENLEVE MOI CETTE VILAINE MORVE DE TON NEZ #1

Une période de l’année redoutée par les attributs masculins!

Une période de l’année redoutée par les attributs masculins!

Sortez les bonnets, le grand froid arrive!

J'imagine que vous aussi, vous êtes sortis ce matin de votre lit douillet, où règne une chaleur tropicale des plus douces. Mais il est certain que vous n'étiez pas prêts de recevoir la gifle glacée, infligée par la température ambiante de votre domicile. Eh bien sachez que celle extérieure est bien pire!

Pour remédier au problème, permettez-moi de réchauffer vos cœurs par l'intermédiaire de Mr Eazi, chanteur Nigérien qui est à l'origine du mouvement musical "Banku music" (Fusion entre les cultures musicales Ghanéennes et Nigériennes). La star Africaine peine légèrement à se faire connaître au sein des territoires occidentaux mais rassurez-vous, cela ne saurait tarder tant le gamin de 27 balais est doué pour dépoussiérer le déhanchement de nos fragiles bassins ("C'est la sécurité sociale qui va s'en voir ravie après cette conquête musicale Africaine sur le vieux continent")

Patient: "Je souffre terriblement du bas du dos depuis quelques semaines, et rien n'y fait pour soulager ma peine...achevez moi par pitié!"

Kinésithérapeute: "Avez-vous suivi mes recommandations? Faites-vous vos exercices chaque matin?"

Patient: "Assurément! je ne fais que ça pardi!"

Kinésithérapeute: "Bon je ne voulais pas en arriver là mais je vois que je n'ai pas le choix... je vais vous prescrire le titre "Surrender" de Mr Eazi en gélules. A avaler matin, midi et soir..."  

Une douche chaude parcourant nos fébriles corps

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article